Location Meublée

location meublée : équipements obligatoires

Equipements obligatoires dans la location

Après les modèles de baux si inspirants et l’encadrement des loyers, testé à Paris depuis le 1er août, est arrivé, ce 1er septembre, un inventaire à la Prévert de 11 équipements obligatoires dans un logement meublé occupé en tant que résidence principale.
Il n’en faut pas plus à notre propriétaire pour s’emmêler les pinceaux à son retour de vacances.

Côté pratique, prévoir une literie avec couette ou couverture, des plaques de cuisson, un réfrigérateur-congélateur, des ustensiles de cuisine, de la vaisselle, une table et des sièges, une étagère de rangement, des luminaires ainsi que du matériel d’entretien ménager.
Également, un dispositif d’occultation des fenêtres (attention aux fenêtres de toit où vous ne pouvez rien visser) et même un four, et là, pas de passe-partout, à part le Koenig 29×24,2×26,9 centimètres qui tient sur une étagère !
Pensez aussi à revoir l’électricité si besoin et à prévoir une prise au bon endroit.

Côté fiscal, sans vouloir enfoncer le clou, si on cumule les dépenses liées à d’éventuels aménagements complémentaires et la limitation des rentrées à programmer, c’est une ombre au tableau jusqu’alors lumineux du meublé.

Pour compléter la palette des nouvelles règles, d’après Adil75.org, c’est bien le loyer payé par le locataire et non le revenu annuel moyen perçu parle propriétaire qui est pris en compte dans la loi.
En cas de vacance locative, pour un loyer total annuel n’excédant pas le plafond, vous serez hors cadre si vous avez loué trop cher au mois à un étudiant étranger en court séjour, par exemple. De quoi décourager un propriétaire de louer ?

Par Sophie de Brosses