Le PERP : une retraite complémentaire

Est-ce que le PERP est de nature à bouleverser le système de retraite et le rôle de l’Etat comme fournisseur de prestations sociales ?

Non. Les nouvelles incitations concernant le PERP cherchent à responsabiliser l’individu dans l’organisation de son plan de retraite. Toutefois, les revenus perçus par les versements du PERP, sont insuffisants atteindre une retraite serainement.

Est-ce que la faible rentabilité est due aux PERP ou aux faibles versements des souscripteurs ?

La plupart des souscripteurs font des versements à une hauteur maximale de 74€ par mois. « 43% des ménages détenteurs d’un PERP versent entre 1 et 74€ par mois ». Le faible taux de versement est dû soit aux difficultés rencontrées par les classes sociales moins aisées à épargner soit aux préférences d’épargne des français qui choisissent des autres investissements comme l’immobilier.

Comment choisir un Plan de Retraite plus rentable ?

Il y a différents typologies de PERP selon les supports (en euro ou en unité de comptes) et les dynamiques. Les PERP avec des supports en euro ont des rendements plutôt faibles.

Afin d’avoir un PERP rentable, il est impératif de bien choisir les investissements en s’adressant aux spécialistes du conseil financier. La finance Humaniste vous accompagne pour trouver un équilibre entre la sécurisation du capital et le taux de rendement. Contactez-nous.

Est-ce que le capital épargné dans le cadre d’un PERP peut être retiré ?

D’une façon générale, non, sauf un 20% du montant versé qui peut être retiré à l’âge de la retraite. Par ailleurs, il existe des PERP à rentes bonifiées qui permettent de percevoir jusqu’à 50% de son capital les toutes premières années de l’activation du PERP. Enfin, le capital peut être perçu en son entièreté dans les cas suivants :

Le PERP, est-il le meilleur dispositif de retraite complémentaire pour tous profils de contribuables ?

Non. Les avantages fiscaux obtenus par les versements annuels au PERP sur l’IR bénéficient surtout aux contribuables fortement imposés (abattement du 10% du revenu imposable dans la limite de 8 fois le montant annuel du PASS).

D’autres dispositifs de retraite complémentaire peuvent mieux répondre aux besoins des contribuables avec des revenus plus faibles.

PERCO : l’offre de souscription d’un PERCO dans le cadre d’une entreprise est un des contrats le plus avantageux du point de vue de : la fiscalisation, de l’abondement versé par l’entreprise et de la possibilité de choisir une fois retraité si retirer le capital ou percevoir la rente.

Si ce choix n’est pas disponible dans le cadre de votre contrat de travail, certaines typologies d’ASSURANCE VIE restent toujours plus attractives pour les épargnants ayant des faibles revenus, tels que ceux qui permettent de transformer le capital versé en rente quand le souscripteur est retraité.

Epargner dans le cadre d’un plan de retraite se relève toujours plus nécessaire, dû au partiel désengagement de l’état dans le domaine de la protection sociale. Par contre, le PERP n’est pas le modèle universel de complément de retraite, compte tenu des avantages limités pour ceux qui ont un faible revenu.

Souscrire un Plan de retraite, oui ou non ?

Epargner dans le cadre d’un plan de retraite se relève toujours plus nécessaire, dû au partiel désengagement de l’état dans le domaine de la protection sociale. Par contre, le PERP n’est pas le modèle universel de complément de retraite, compte tenu des avantages limités pour ceux qui ont un faible revenu.

 

Par Sophie de Brosses.